Home » High Tech »

Virus: la fin du mythe Apple

 

Le spyware Flashback qui a infecté plus de 600’000 Mac dans le monde a-t-il sonné le glas de l’invulnérabilité aux virus dont se vante Apple?

L’un des principaux arguments de vente du géant à la pomme était jusque-là l’immunité des Mac face aux virus touchant les PC. Pourtant, il a suffit d’un seul spyware pour tout chambouler, au point qu’Apple a même changé de slogan sur son site Internet. Ainsi, l’on ne pourra plus lire “immunisé contre les virus PC”, mais “conçu pour être sûr”. Une prudence qui présage la fin du mythe qui a fait le succès de la marque de feu Steve Jobs.

D’ailleurs, un autre message promotionnel de la compagnie américaine indique: “Lorsque surgit une menace potentielle, Apple y répond promptement en fournissant des mises à jour logicielles et des améliorations en matière de sécurité que vous pouvez télécharger automatiquement et installer d’un simple clic”. Ceci en référence à ladite attaque qui a obligé le constructeur à développer de toute urgence une mise à jour.

Dans les coulisses, c’est un changement radical dans les habitudes qui est évoqué: Apple, à l’instar de Microsoft, va se mettre aux patchs afin de mieux faire face aux virus. La fin d’une époque?

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.